La bombe artisanale découverte dimanche au port Tanger Med, a été remise par un Marocain à la compagnie de transport propriétaire du car où elle a été trouvée, à Naples, en Italie, pour qu’elle soit livrée à un habitant de Khouribga déjà recherché par la police.

Les deux chauffeurs de l’autocar assurant la liaison entre Naples et Fkih Bensaleh, ont indiqué à la police ne pas avoir fouillé le paquet contenant la bombe et se seraient contentés de prendre le téléphone du destinataire du colis mortel à Khouribga pour le lui livrer.

Une enquête menée par la police judiciaire de Tanger, n’a pas encore permis aux autorités marocaines de découvrir l’identité de l’expéditeur ni du destinataire.

La bombe contenant un puissant explosif pouvait être manipulée à distance au moyen d’un téléphone portable et aurait été fabriquée par des connaisseurs.